Accueil Notre Histoire Patrimoine
 

La Faisanderie de Retz



En 1763, le Duc de Noailles achète cette maison-ferme et la transforme en faisanderie.

A la révolution, elle est vendue comme bien national et achetée par Martin Biennais.

En 1868, le banquier Félix Renard se porte acquéreur de la Faisanderie et des Tailles d’Herblay (ou d’Herbelay) pour en faire une chasse.

Par la suite, la Société Fermière et de Participations en fera la demeure de son régisseur.

Les autres éléments de patrimoine...