Accueil Activités 2008
 
Le mardi 11 mars 2008 à 20H45

L’abbé LEGRIS-DUVAL (1765-1819), le curé de l’ombre



Salle Hubert Yencesse, 35 rue de Gramont à Chambourcy

Quel bonheur, quand on fait de la recherche... historique de découvrir une pépite alors qu’au départ on n’a trouvé qu’une simple paillette jusqu’ici négligée !

C’est le cas de figure dans lequel je viens de me trouver en travaillant avec L.FOURQUIE à l’élaboration de notre brochure "L’église de Chambourcy".

A une question portant sur LEGRIS-DUVAL, mentionné par l’abbé BOURGUIGNON comme curé ayant desservi Chambourcy pendant la Révolution, j’ai tout de suite fait le lien avec une facette d’une grande affaire.

Depuis quelques années, dans le cadre d’un travail sur un sujet qui traverse la fin du XVIIIème siècle et la première moitié du XIXème, j’ai découvert le rôle essentiel de cet abbé qui avait voulu être le dernier confesseur de Louis XVI. Dans cette période agitée, au cours de laquelle la violence et la haine ne furent que trop présentes, notre curé temporaire fût l’exemple même de la sereine énergie et d’une démarche pédagogique au service de sa foi et de la défense des faibles.